La dimension transculturelle du masque

de la Comédie de l’Art à la danse balinaise Topeng

de 23 au 25 Septembre 2016, près Spazio Teatro (Vico Pallonetto à Santa Chiara 15), NAPLES organisée dans le cadre du festival de théâtre “Les Voyages du Capitaine Matamoros“, par la coop En Kai Pan et Association Théâtral Aistheis

La Comédie de l’Art est né vers le milieu du XVIe siècle a été ainsi nommé parce que pour la première fois en Europe porté sur les scènes des acteurs professionnelles, qui est représenté par un art ou une corporation professionnel qui conduisent la comédie dans le monde entier et souvent donné la vie au vrai dynasties artistiques, comme la famille Biancolelli ou la famille Andreini.
Phénomène artistique complexe, la Comédie de l’Art a été défini différemment par rapport aux caractéristiques structurelles, le mode de représentation scénique, les rôles des personnages, de la nationalité. Il a également été appelé «comédie soudaine», ou sujet (a soggetto), ou canevas (a canovaccio), selon d’un aperçu de l’intrigue que l’improvisation des acteurs pleins de monologues, dialogues, des blagues. Il est appelé Comédie des Masques, puisque les acteurs réciteront certains avec leurs visages couverts et en tout cas toujours soulevée à tous les rôles du spectacle défini, prévu dans les mouvements, les comportements, les coutumes et la langue. Il a finalement été appelé Comédie italienne quand, au XVIIe siècle, le modèle a été exporté hors de l’Italie et a rencontré de nombreux adeptes.
La Comédie de l’Art était derrière la tradition du théâtre antique (grec et latin) que l’esprit de la farce populaire avait gardé en vie. En outre, il pourrait puiser dans la riche tradition italienne du carnaval, et dérivé de la leçon Renaissance cette poussée supplémentaire à l’imitation – l’émulation des modèles existants qui ont permis à des créations très originales et basées sur des racines solides. Improvisation a été décidé sur les genres codifiés et chaque fois prend exemple sur un large répertoire de entrées, sorties, entractes, monologues.
Les nombreux scénarios survivants attestent la lien avec la comédie ancienne et l’érudit du XVIe siècle qui a proposaient les déguisements, les malentendus, les moqueries, les coups, la reconnaissance des caractères dans la finale inattendue et décisive.
Et pour ajouter les canevas étaient alors virtuosité scénique, acrobaties, danses, les gestes très expressifs et accompagnements musicaux.
La Comédie de l’Art est un théâtre qui a ses racines dans la comédie italienne, puis probablement fondée sur des anciens éléments populaires et ethniques de l’Ouest.
Il a développé, puis, dans l’ère moderne avec l’avènement des premières sociétés professionnelles et errant; la Comédie de l’Art est aussi appelée la «comédie soudaine» parce qu’elle était fondée sur des canevas qui décrivaient des situations qui formaient alors les comédiens à travers une interminable série de blagues. Le Lasso correspond actio latine, qui est l’action sur la scène

STRUCTURE DU MASTERCLASS
L’étude sur le corps et la voix offre une formation personnelle née de la synthèse des différentes techniques que Luca Gatta a assimilé dans le cadre de son travail de recherche, en particulier les points de référence sont: le théâtre de l’Est, la danse africaine, la pantomime, la musique contemporaine et la physionomie de la voix.
La masterclass vise à re-lire la Comédie de l’Art dans une dimension transculturelle ont il interagir avec les traditions d’autres pays, dans le but de construire des flux culturels passant d’une tradition, afin de créer un nouveau produit qui sera le résumé de la rencontre entre les différentes cultures.
Cette année, la rencontre a lieu avec des masques balinais et la danse Topeng en collaborant avec Carmencita Palerme, expert en théâtre et en danse avec un masque balinais avec une expérience d’enseignement à long à la fois en Europe et en Asie.

COMÉDIE DE L’ART
Formation physique
Présentation des masques
Étude sur le neutre
Le corps et les bandes de types humains
Renforcer les bandes corporelles
-danse africaine
-danses ethniques
-danses folkloriques
Répartition du mouvement
-charnières
-fouets
-escaliers
étude sur l’impulsion
pre-acrobatique
Les coups de masque
Les caractères
La rencontre avec le masque
Le maquillage derrière le masque
Jeu de théâtre
Formation vocal
La respiration
Le corps comme un résonateur totale
Les voyelles
Les consonnes
Le geste vocal comme porte-parole
La voix et le chœur

DANSE BALINAISE EN STYLE TOPENG
exercices physiques de chauffage
apprendre les techniques de base et les codes de danse balinaise, comme la marche, les premiers éléments de mouvements de danse balinaise
vérifier la forme d’énergie qui porte le masque pour la vie
Keras et Manis (énergie forte, énergie douce), la compréhension des deux pôles à travers lequel l’énergie du corps est transmis dans le Topeng.

ENSEIGNANTS
LUCA GATTA Il a étudié à l’Ecole Internationale de Théâtre anthropologie dirigé par E. Barbe en Danemark avec les acteurs de l’Odin Teatret et la Pologne, à l’Institut Grotowski. Poursuit sa formation de théâtre en assistant à des séminaires de formation avec l’acteur Torgeir Wethal, Roberta Carreri, Julia Varley, Frans Winther (Odin Teatret). Il obtient le diplôme de instructeur thérapeutique de QI Cong au Centre d’Études et Disciplines orientales de Montelupo Fiorentino (FI).
Il a suivi séminaires de dramaturgie théâtrale et anthropologie théâtrale avec les profs. De Marinis et Greco de l’université de Naples. Il obtient la certification UISP comme professeur de Danses Populaires.
Il a assisté à la quinzième édition de L’Arlecchino Errante, détenu par Claudia Contin et Ferruccio Merisi, avec des séminaires par Yves Lebreton, Claire Heggen et Lucia Zaghet. Il a assisté à l’atelier de Danse balinais en style Topeng avec Master I Made Djimat de Bali et Enrico Masseroli. Il a donné des cours de maître sur l’utilisation du masque dans le théâtre russe moderne et le théâtre italien avec Alexandr Korucekov à GITIS à Moscou, à Oujda au Maroc et en Espagne au FITAG Festival de Gérone.

CARMENCITA PALERMO expert dans la danse-théâtre avec masques balinais avec une vaste expérience de l’enseignement et de spectacles en Europe, en Australie, en Indonésie et au Brésil, mène des recherches sur les femmes balinaises dans le théâtre et la littérature, et enseigne à l’Université de Naples “L’Orientale».

La classe de maître se tient du 23 au 25 Septembre 2016
tous les participants recevront un certificat de participation signé par les deux enseignants du cours et CARMENCITA PALERMO et LUCA GATTA

Coûts et inscription
Le formulaire de demande, accompagnée d’un curriculum, document d’identité et de la taxe code, doit être présenté le 10 Septembre, 2016 par e-mail, à l’adresse:
associazioneteatraleaisthesis@gmail.com et tizianaaisthesis@gmail.com
Frais d’inscription pour les cours: 150 €

Infos et réservations
tel: +39 339 6235295
mail: associazioneteatraleaisthesis@gmail.com, tizianaaisthesis@gmail.com